Réforme de l'ITR

Interviewée sur France Ô le vendredi 12 décembre dernier, suite à la censure par le Conseil constitutionnel de la réforme de l’ITR, Annick GIRARDIN ne se fait pas d’illusion sur la volonté du Gouvernement de revenir à la charge.

Le député de Saint-Pierre et Miquelon estime cependant que le Gouvernement devrait en profiter pour revoir sa copie et travailler dès maintenant, en concertation avec tous les partenaires sociaux et les élus, afin de trouver une solution plus juste et équitable de compensation de la vie chère en outre-mer, qui pourrait alors être adaptée à toutes les fonctions publiques (Etat, territoriale, hospitalière). Dans le cas contraire, les élus ultra-marins resteront fermement contre cette réforme.

[gv data= »http://www.dailymotion.com/swf/kOXsszR02F9O8USu9T&related=1″%5D%5B/gv%5D