Le passeport obligatoire pour les ressortissants canadiens (suite)

La décision d’exiger un passeport à l’entrée dans l’Archipel aux ressortissants canadiens, et notamment aux étudiants fréquentant le Francoforum, a suscité des réactions assez vives parmi les enseignants de français de la province voisine.

Pour notre information, le Directeur du Francoforum nous a transmis une série de courriels des responsables de diverses écoles de Terre-Neuve et du Labrador dans lesquels ils expriment leurs inquiétudes et leurs réserves concernant cette mesure  :

Cher M. Enguehard,

Comme vous le savez, ça fait une trentaine d’ années que je fais des excursions dans le cadre scolaire à Saint-Pierre et Miquelon, d’abord comme professeur avec mes élèves, plus tard dans le rôle de conseillère pédagogique avec le Conseil Scolaire Eastern avec des groupes de professeurs, et récemment avec des étudiants de la première année d’université du Collège de l’ Atlantique Nord et avec des fonctionnaires qui suivent les cours de français de la fonction publique.

Je faisais ces excursions et je continue de les faire, car je crois que ce contact avec la culture française et avec les francophones est un aspect intégral de l’étude de la langue française. Dès leur arrivée à Saint-Pierre, les stagiaires se rendent compte que le français n’est pas seulement une matière que l’on étudie mais que c’est  une langue qu’on vit.  Nous ici  à Terre-Neuve, nous avons de la chance de se trouver si près de Saint-Pierre  et nous en profitons pour offrir cette expérience enrichissante à nos étudiants.

Alors j’ai été déçue quand j’ai entendu que l’on planifie exiger un passeport pour les citoyens Canadiens se rendant sur l’archipel de Saint-Pierre et Miquelon.  C’est regrettable pour nous, car cette modification entraînera un surcoût sur le prix du stage à Saint- Pierre. Pour un groupe de vingt étudiants du niveau secondaire, le prix du séjour augmentera d’environ deux mille dollars. Peut être sera-t-il plus intéressant pour nous d’envisager d’effectuer des stages en milieu francophone au Canada… au Nouveau Brunswick ou au Québec, par exemple.

Il est aussi intéressant de souligner l’impact économique que ce changement entraînera. Une diminution des stagiaires au Francoforum  engendra moins d’argent pour le Francoforum, moins de travail pour le personnel et aussi moins d’argent pour Saint-Pierre et Miquelon car nos stagiaires ne viennent pas les poches vides.

Je suis aussi une des directrices de l’association du tourisme Héritage Run. Chaque année nous accueillons des touristes venant de tout le Canada qui s’arrêtent à nos centres d’information touristiques. Parmi eux, il y en a qui ne savent pas qu’il y a un territoire français à quelques kilomètres de la Péninsule de Burin.  Nous promouvons la destination et certains d’ entre eux décident de s’y rendre, mais comme ils n’avaient pas planifié de voyage à l’étranger, ils n’ont donc pas de passeport. L’été prochain, ces touristes là ne pourront pas décider à la dernière minute d’aller à Saint-Pierre. Et même ceux qui planifient d’y aller, le prix du passeport et des photos rendront leur voyage sur Saint-Pierre un peu plus onéreux.

Il existe des liens historiques et des liens du sang entre Terre-Neuve et Saint-Pierre et Miquelon. D’un point de vue géographique, nous sommes proches voisins et nous aimerions continuer à chercher des moyens de s’entraider. Les habitants de Saint-Pierre et Miquelon et ceux de Terre-Neuve travaillent ensemble et ça depuis des années. Nos gouvernements respectifs continuent à chercher des opportunités avantageuses pour nos deux pays dans le cadre de la coopération régionale. Il existe des rapports amicaux entre les organismes de Saint Pierre et Miquelon et ceux de Terre Neuve : entre la SODEPAR et l’APECA, le Ministère d’ Innovation, Commerce et Développement Rurale, et la Corporation de Développement Économique Schooner, entre le Collège Nord et le Francoforum et l’Éducation Nationale de Saint Pierre et Miquelon et entre le CRT, l’Association Le Phare et l’Association du Tourisme Heritage Run  par exemple. Étant donné tous les efforts que l’on fait ensemble pour avancer dans des domaines différents , je crois que le nouveau règlement au sujet des passeports sera un pas en arrière et rendra plus difficile le travail nous faisons ensemble.

Sincèrement,
Cecilia Bungay

Cher Joseph,

Merci pour l’information au sujet du passeport. Malheursement, ce n’est pas bonne nouvelle pour moi et mes etudiants. Je suis certain que les parents ne peuvent pas payer pour un passport maintenant. Beaucoup de parents ont deja acheter une carte d’etudiant. J’ai peur que peut-etre nous n’allons pas voyager a St. Pierre cette annee a cause de la decision concernant de passport.

Elaine Tuck
Cabot Academy
Western Bay

Bonjour Joseph,

Je suis enseignante de francais langue seconde. Je suis déçue d’apprendre que le Préfet avait pris la décision d’exiger un passeport pour des Canadiens qui visiteront Saint-Pierre et Miquelon.
J’ai planifié une visite pour un groupe de 37 personnes. Ceci augmentera nos frais par 2 288,00$. Étant donnée la situation économique dans notre ville, on ne peut pas demander à nos élèves de payer plus pour leur voyage.  Ces élèves ne quittent pas normalement le Canada et donc, demander aux parents de leur fournir un passeport pour un voyage de 4 jours me semble plutôt ridicule.
Alors, on n’a pas de choix que d’annuler notre voyage. C’est dommage que le Préfet n’ait pas considéré la perte économique pour Saint-Pierre et Miquelon, et surtout pour le Francoforum, avant de prendre une telle décision.

Tammie Cross

Bonjour,

Je m’appelle Mme April Sampson et J’habite a St. Lewis, Labrador. Je vais voyager a Saint Pierre avec un groupe d’eleves cet printemps et nous n’avons pas des passeports. Il y a seulement 250 personnes ici a St. Lewis et il est tres isole. Il n’y a pas un centre de services du Canada… c’est a St. John’s. Si nous voulons des passeports, c’est necessaire de voyager par avion a Terre-Neuve ou nous attendons pour un de deux mois par la poste. Aussi, il n’y a pas un photographier ici. C’est necessaire de voyager pour trois heures pour obtenir un photo. Je ne pense pas que c’est raissonable et nous avons deja accepte notre argent du gouvernement pour le voyage. J’espere que notre situation est considere. Merci de votre temps.

Mme. Sampson

Cher Joseph,

J’ai contacté Brenda la semaine passée au sujet d’un voyage d’étudiants à Saint-Pierre au mois de mai.  Je viens d’entendre de mes collègues qu’un 
passeport soit maintenant obligatoire.  Avec ce coût supplémentaire ajouté, ce ne serait pas possible pour mes étudiant(e)s à venir.  Nous avons pensé à faire un voyage au Québec cette année, mais parce que Saint-Pierre est si proche et économique (normalement), c’est possible d’offrir l’expérience culturelle à plus d’étudiants.  Mon groupe de l’année dernière voudrait vraiment retourner.  Malheureusement, le coût d’un passeport aussi que l’attente, surtout cette année après que les États-Unis ont rendu obligatoire un passeport canadien pour entrer par voie maritime ou terrestre pour le 1er juin, 2009, rend cette option impossible.

Veuillez croire Joseph, à l’assurance de mes sentiments les meilleurs.

Cynthia Manning 
French Immersion,
Core French and Social Studies
Gonzaga High School 
- St. John’s, NL

Cher Directeur,

Je viens de recevoir de l’information qu’il est possible qu’il faut obtenir les passeports pour entrer a St. Pierre.  On a deja soumis notre demande d’argent pour notre sejour d’ecole.  S’il faut avoir les passeports pour les eleves, on n’aurait pas capable de continuer avec cette coute supplementaire.  Je vous prie de reconsider les passeports, si seulement pour les voyages deja planifies.

En attendant votre reponse,

Merci,
Sherri Burton
Centreville Academy.

Bonjour.

Je suis très déçue avec la décision récente du gouvernement français de faire obliger les élèves de Terre-Neuve d’obtenir des passeports pour faire un séjour de seulement trois nuits à St. Pierre. On fait ces séjours depuis longtemps, sans problème. Ce sont des écoliers de 11 ans, accompagnés par leurs professeurs, intéressés à étudier le français et la culture française. La plupart de ces élèves n’ont pas de passeport. On doit payer maintenant $600.00 par élève, et c’est déjà assez cher. Un autre $57.00 par élève n’est pas juste. Nous pourrions fournir des cartes d’identité (avec photos), et si nécessaire des documents signés par la directrice de l’école attestant à leur validité. On doit réconsidérer ce voyage si on doit payer un autre $57.00.

Merci,

Barbara Fagan
école MacDonald Drive
St. John’s, Terre-Neuve, CA

Bonjour Joseph

J’étais déçue d’apprendre que le Préfet avait pris la décision d’exiger un passeport pour des Canadiens qui visiteront Saint-Pierre et Miquelon cette année.
Pour notre groupe de 37 personnes, cela augmentera nos frais  par  2 288,00$.  Étant donnée la situation économique dans notre ville, on ne peut pas demander à nos élèves de payer plus pour leur voyage.  Ces élèves ne quittent pas normalement le Canada et donc, demander aux parents de leur fournir un passeport pour un voyage de quatre jours me semble plutôt ridicule.
Alors, on n’a pas de choix que d’annuler notre voyage.  C’est dommage que le Préfet n’ait pas considéré la perte économique pour Saint-Pierre et Miquelon,  et surtout pour le Francoforum,  avant de prendre une telle décision.

Wanda Murphy-Barnes,
Enseignante

Bonjour,

Je voudrais au reitterate les soucis de la mme. Catherine Adams. Comme principal de rue Le lycée de Kevin, je peux seulement la faire écho 
des soucis et déception avec ce changement de la politique. Il sera nuisible à la langue française…
Comme Mme Adams a exposé…

« Je viens d’apprendre que  mes élèves de l’école secondaire de St. Kevin’s, qui voyagent au Francoforum de St-Pierre, seraient obligés de se 
procurer un passeport pour entrer à St-Pierre au mois de mai. Puisqu’on a déjà mis en place un budget pour ces élèves et leurs familles, le coût 
d’un passeport changerait d’une façon significative la somme finale de leur voyage. Donc, je doute que ce même voyage puisse avoir lieu avec de 
tels frais supplémentaires. Je dirais sans aucun doute que les parents vont même annuler le voyage si c’est le cas.

Je vous demande de considérer le fait que le budget de cette année scolaire a déjà été planifié. Ce serait injuste, à mon avis, de s’attendre 
à ce que les élèves et leurs parents ajoutent de tels frais avec si peu d’avertissement. On a déjà commencé à payer ce voyage en versements 
réguliers chaque mois jusqu’à ce que soit payé en entier. On pourrait certainement avertir le public d’un tel changement un an d’avance? Il me 
senble que ce serait responsable et juste. De plus, c’est un inconvénient pour tout le monde. Il est évident que l’économie de St-Pierre sera 
affectée si les étudiants de Terre-Neuve sont empêchés de participer à de tels stages au Francoforum à St-Pierre, où on a profité si souvent de 
leurs cours.
J’espère que les responsables changeront d’idée à ce sujet; sinon il y aura probablement plusieurs changements de plans de voyage de la part des 
écoles de Terre Neuve cette année. »

L’impact d’étudiants chargeants pour les passeports et les photos provoquera une fin aux relations proches entre la Rue. Pierre et Terre-neuve, pour ne pas mentionner les fortes connexions entre nos deux îles.

Tony Power
Principal 
St. Kevin’s High School
Goulds, NL   A1S 1G6

Monsieur,

On sera 34 élèves qui vont vous vister ce printemps.  À 57$ par élève pour les passports on ajoutera plus de 1700$ au coûts pour ce voyage.  C’est 
trop pour nos élèves qui viennent, géneralement, de familles déprimées. 
J’éspère que ces coûtes ajoutées ne vont pas annuler notre visite.

Merci,

Laun Shoemaker
Grade 6S ICF
Larkhall Academy
St. John’s, N.L.

Monsieur/Madame,

S’il faut avoir un passport pour notre voyage en juin, je pense que ce ne sera pas possible de venir à Saint Pierre parce que pour la plupart de mes élêves.Il coute présentment $550 par éleve pour le voyage.Enplus, c’est assez diffficile que chaque famillle voyage a Corner Brook pour avoir un certificat de naissance convenable pour le voyage et nous n’aurons pas le temps d’avoir un passport. C’est impossble et le nombre d’eleves qui vont a Saint Pierre va diminuer et donc les autres vont devoir payer plus pour l’autobus !  Si nous venons du tout !

Si vous faites ce changement pour l’annee prochaine ce sera plus agreable !
Pour mes eleves , j’espere que ca ne change pas cette annee !

Merci !

Cal Mc Niven
professeur de francais
Stephenville Middle School 

Bonjour,
On vient de recevoir des nouvelles que les passeports sont necéssaires pour voyager a St. Pierre.  On doit attendre la décision de la date finale 
pour les passeports avant qu’on peut faire une décision finale à propos de notre voyage.

Merci,

Allison Chafe
Assistant Principal
Grade 6 Immersion
Vanier Elementary
St. John’s, NL

Cher M. Enguehard:

J’ai entendu dire hier que le Préfet à Saint-Pierre et Miquelon a décidé que tous visiteurs à votre belle île doit avoir maintenant un passport. 
J’essaye de planifier une visite pour mes élèves de sixième année pour le mois de mai et je devrais vous dire que les parents des élèves dans ma 
classe ne vont pas aimer du tout cette décision.  Maintenant, le coût de ce voyage pour mes élèves est déjà estimé d’être 575$ (dollars canadiens) 
par élève.  J’ai déjà deux parents qui pensent que cela est trop cher. 
Imaginez maintenant quand je leur dis que notre voyage va coûter encore plus cher avec le coût d’un passport ajouté à cela!!  J’ai peur que les 
parents vont faire annuler notre visite!

Maintenant, ça va nous coûter 2, 260$ (dollars canadiens) pour le coût de l’autobus d’aller de St. John’s à Fortune, aller-retour.  Il y a déjà un 
coût plus élevé pour le bateau (c’était 75$ l’année dernière est maintenant c’est 80$ par personne) et si on doit ajouter le coût des passports pour mes élèves, ça va être 1, 083$ de plus en dollars canadiens!
Veuillez envoyer mes craintes au Préfet. Je suis certaine que tous les profs de Terre-Neuve qui planifient un voyage pour leurs classes vont 
rencontrer de l’opposition de leurs parents.  J’attends de l’information avant mon rendez-vous avec les parents de mes élèves ce jeudi soir, le 29 
janvier, 2009.  J’espère que je pourrais leur dire que les passports ne serront pas nécessaire cette année.

Merci,

Marilyn Fleet
Professeur de 6e année immersion
Ecole Bishop Feild School
St. John’s, NL

J’écris pour vous dire que le fait que les élèves vont avoir à acheter un passport pour le voyage va très certainement avoir un impact négative pour 
mon group. Déjà cette année, le montant total est beaucoup plus que l’année passée et j’ai beaucoup de parents qui trouvent  que c’est un peu 
trop. Maintenant, le fait qu’ils vont devoir aussi acheter un passport va certainement faire que certains élèves ne vont pas participer, et comme 
résultats, les montant pour les autres vont aussi monter (ex/ autobus partager). J’espère au moins que cette décision ne sera mis en place qu’a 
la fin de l’année scolaire pour éviter encore plus de complications à notre voyage.

Je vous remercie de votre concidération à ce sujet.

Jennifer Rice
ICF Teacher
St.George’s Elementary