La loi Hadopi rejetée

Hier matin, présente en séance avec mes collègues du groupe PRG et apparentés, aux côtés de nos amis socialistes, j’étais de ceux qui ont répondu présent à l’appel des nombreux internautes pour rejeter le texte Hadopi contre le téléchargement illégal sur internet.

J’estime que ce texte est disproportionné dans la répression qu’il cherche à instaurer, en décalage complet avec les évolutions technologiques et serait finalement contre-productif, en pénalisant l’échange libre qui est désormais le moteur de la créativité, sur Internet et au-delà.

Ce n’est qu’une étape – le texte reviendra très vite, et sera inévitablement voté par la majorité UMP, mais j’espère que ce soubresaut démocratique inédit et les nouvelles délibérations qui en résulteront permettront d’aboutir à un texte plus équilibré, moins violent en terme de répression et moins liberticide.