Etats Généraux de l'Outre-mer

Hier, mardi 23 juin, se sont terminés à Miquelon les Etats Généraux de l’Outre-mer. Comme à Saint-Pierre, ces Etats Généraux n’ont pas passionné les foules et ont plutôt donné lieu à des échanges entre les élus et les différents représentants administratifs.

Il faut dire que les sujets abordés durant ces réunions étaient pour la plupart techniques et il n’était pas spécialement évident pour le citoyen lambda d’intervenir. Ces Etats Généraux étaient censés faire remonter auprès du Gouvernement le sentiment et des propositions de la population, mais on nous a fait fréquemment la remarque que les débats n’étaient pas obligatoirement à la portée de tous, sans un minimum d’informations et de connaissance des sujets abordés.

etatsgeneraux.jpg
Pour sa part, le Député  a présidé et animé la réunion du vendredi 19 juin sur le statut de l’Archipel, un débat qu’Annick GIRARDIN a également dirigé à Miquelon.

Pour le Député, la question statutaire se pose dans l’Archipel à trois niveaux distincts, qu’il faut absolument distinguer, car chaque niveau est susceptible d’évoluer indépendamment des deux autres.

Ces trois statuts de l’Archipel sont :

  • le statut national,
  • le statut européen,
  • le statut en matière de sécurité sociale.

Ces différents modes de gouvernance sont aujourd’hui autant de choix fondamentaux pour l’avenir de l’Archipel, qui méritent d’être étudiés de façon approfondie, sans a priori et sans tabous.

L’intervention du Député sur RFO radio le 20/06/09 :  [audio:http://annickgirardin.unblog.fr/files/2009/06/rfomidi200609ag.mp3%5D