Les Etats Généraux de l’Outre-mer à Saint-Pierre-et-Miquelon

Suite aux manifestations de Guadeloupe du début d’année, le Président de la République a souhaité organiser des Etats Généraux de l’Outre-Mer. Une large consultation dans tous les territoires, sans exclusion, qui doit permettre à tous les citoyens ultramarins d’apporter leur contribution à l’établissement d’un nouveau modèle économique, social, politique et culturel des Outre-Mer.

Dans l’Archipel, ces Etats Généraux se sont déroulés du 15 au 19 juin à Saint-Pierre et le 23 juin à Miquelon. La population, les socio-professionnels, les élus, les associations étaient invités à venir échanger autour de 4 thèmes :

–       Identité et environnement, présidé par le Sénateur Denis Detcheverry ;

–       Economie et Développement, co-présidé par le Président du Conseil Territorial Stéphane ARTANO et le Président du Comité Economique et Social Max OLAIZOLA ;

–       Travail emploi et formation, présidé par le Conseiller Economique et Social Jacqueline ANDRE et la Présidente de la CACIMA Monique WALSH ;

–       Le statut de l’Archipel, présidé par le Député Annick GIRARDIN.

A noter une participation timide de la population, que ce soit à Saint-Pierre ou à Miquelon, à part pour le second thème, où de nombreux citoyens et professionnels sont venus exprimer leur mécontentement face au dossier du transport maritime en fret à l’international comme à l’inter-îles.

Dans ce contexte de faible participation, difficile de faire remonter dans les différentes synthèses, des propositions concernant l’Archipel, mais les présidents de groupe, avec l’aide des rapporteurs (merci au passage aux services de l’Etat concernés) feront leur possible pour traduire les problématiques soulevées en propositions concrètes ou en création de dispositifs nouveaux.

Les comptes-rendus approuvés par l’ensemble des élus devraient être adressés au Gouvernement pour la fin juillet, il vous reste donc encore un peu de temps pour faire parvenir aux présidents des ateliers, des idées ou des propositions que vous n’auriez pas eu l’occasion de formuler.

Pour ma part, je viens de recevoir deux contributions écrites pour étayer les échanges de l’atelier « Statut de l’Archipel » que j’ai présidé. Un thème difficile à traiter compte tenu de sa complexité, c’est pourquoi, pour aider à l’animation de ce débat, j’avais réalisé une note de synthèse reprenant pour chaque point, des éléments d’explication, des problématiques existantes et des questionnements. Un conducteur qui, malgré le thème complexe, a permis un débat riche de près de 2 heures.

Loin de moi, comme de la plupart des participants, de penser qu’un changement de nos statuts règlerait toutes nos difficultés, pas plus que d’affirmer que la solution est le retour à la départementalisation qui, au contraire, risquerait d’être trop rigide pour permettre notre développement économique de manière satisfaisante. Mais une chose est certaine, les évolutions institutionnelles vont avoir lieu en Métropole comme dans les autres outre-mers, alors nous devons nous aussi rester en veille et réfléchir entre nous aux évolutions indispensables pour ne pas, un jour, être les derniers « inadaptés » de l’Outre-mer.

La note du Député sur le statut de SPM : noteagstatutspm.pdf

Si vous n’avez pas pu venir aux Etats Généraux et/ou si cette note vous inspire quelques réflexions, n’hésitez-pas à me faire parvenir vos remarques, suggestions ou propositions avant le 10 juillet 2009.

–       courriel

–       Adresse postale : Mme Annick Girardin – Député de l’Archipel – BP 4477 – 97500 Saint-Pierre et Miquelon.

–       http://www.etatsgenerauxdeloutremer.fr