Suppression des gardiens de phare de l'Ile Verte

Alertée par des professionnels de la mer et des plaisanciers de la suppression des postes des gardiens de phare de l’Ile Verte, le Député saisit le Préfet de l’Archipel.

Dans un courrier à Jean-Pierre BERÇOT, Annick GIRARDIN se fait le relai des inquiétudes des gens de mer suite à la décision du gouvernement canadien d’automatiser le phare de l’Ile Verte. A l’instar de leurs collègues terre-neuviens, les marins locaux estiment que cette mesure n’apporterait plus autant de garanties en terme de sécurité pour la navigation.

Le Député propose donc au Préfet d’aborder ce sujet au cours de la prochaine réunion de la Commission mixte franco-canadienne du 20 octobre à la CACIMA de Saint-Pierre.

Le courrier du Député : pref081009.pdf