Question écrite au Gouvernement : les perspectives de carrière pour les Professeurs d'Enseignement Général de Collège (PEGC)

Ministère interrogé : Ministère de l’éducation nationale
Question n° 38-66649

Mme Annick Girardin interroge M. le ministre de l’éducation nationale sur la fin de carrière des Professeurs d’Enseignement Général de Collège (PEGC). Les corps académiques PEGC, mis en extinction depuis 1986, comptent aujourd’hui près de 7000 PEGC en activité dont la moyenne d’âge est de 56 ans 3 mois. Ils étaient 65000 en 1993, lorsque le Ministère de l’Education leur a adressé à chacun un courrier dans lequel était précisé : « Comme le Ministre l’a annoncé lors de la signature du relevé de conclusions du 8 février, la dernière étape vient d’être franchie, par l’ouverture, dès la rentrée scolaire prochaine, de perspectives de carrière désormais identiques à celles des certifiés et des professeurs d’EPS ». Seize ans plus tard, cet engagement n’est toujours pas respecté, malgré les nombreuses réitérations ministérielles et démarches syndicales. Dans la mesure où il est inacceptable que la parole gouvernementale ne soit pas tenue, elle lui demande des précisions quant aux mesures qui seront mises en oeuvre pour remédier à cet état de fait et ouvrir aux PEGC des perspectives de carrière réellement identiques à celles des certifiés et des professeurs d’EPS.