Question écrite au Gouvernement : quel avenir pour RFO ?

Ministère interrogé : Ministère de la culture et de la communication
Question n° 38-66650

Mme Annick Girardin alerte M. le ministre de la culture et de la communication sur l’avenir du Réseau France Outre-mer (RFO) dans la nouvelle organisation de France Télévisions. En effet, depuis plusieurs années, le Gouvernement et les responsables de France Télévisions se sont engagés à plusieurs reprises à ce que la production propre de RFO soit développée, que la visibilité de l’outre-mer soit améliorée et que la mobilité et la promotion des personnels soit facilitée. Or, tous les constats amènent à conclure qu’aucun de ces engagements n’est tenu pour l’instant : la production locale a diminué sur les antennes régionales de RFO, France Ô rediffuse des programmes vieux de plusieurs années, les antennes nationales demeurent fermées aux programmes de RFO, les sujets concernant l’outre-mer sont quasi-absents des journaux métropolitains et les inégalités entre les professionnels de RFO, dont tout particulièrement les originaires de l’outre-mer, et leurs collègues des autres chaînes sont toujours aussi grandes. A la veille de l’arrivée de la TNT en outre-mer qui mettra inévitablement RFO en difficulté par la diffusion directe des chaînes auxquelles il s’alimente, l’absence singulière de cadres de RFO de la nouvelle organisation de France Télévisions se fait sentir. Aussi, elle lui demande les intentions du Gouvernement quant aux mesures d’urgence à mettre en place pour assurer à RFO toute sa place au sein de la nouvelle organisation, mesures pouvant inclure notamment l’identification d’un budget affecté à l’augmentation de l’offre propre de RFO, des engagements chiffrés de diffusion des programmes de RFO dans le cahier des charges révisé, un plan de gestion prévisionnelle des personnels de RFO, avec des objectifs quantitatifs de mobilité et de promotion, ou encore la préservation, au minimum, d’une direction du réseau ultramarin indépendante de la direction du réseau métropolitain.