Histoire-géographie au lycée: "l'humanisme ne peut pas être une option"

Les députés PRG dénoncent la disparition de l’histoire-géographie des disciplines obligatoires en terminale scientifique (S). Ils estiment en effet que « l’humanisme ne peut pas être une option ».

Cette décision « s’inscrit dans la continuité des attaques contre les cours de philosophie et de sciences économiques et sociales, désormais réduits à la portion congrue ».

« La formation de l’Homme et du citoyen ne se satisfera pas du condensé d’histoire et de géographie en première que propose cette nouvelle « réforme » qui, sous prétexte d’encourager la « spécialisation », porte atteinte aux missions citoyennes fondamentales de l’institution scolaire ».

Face à de telles attaques systématiques, les députés PRG tiennent à rappeler que, dans une république laïque et solidaire, l’humanisme ne peut pas être une option.Le commentaire du Député de l’Archipel sur les ondes de RFO SPM ce matin en radio :
[audio:http://annickgirardin.unblog.fr/files/2009/12/agrfo091209.mp3%5D