Le Député dénonce la "sélection par l'argent" que subissent les candidats de l'Archipel aux concours nationaux de la fonction publique d'Etat

En février 2009, Annick GIRARDIN avait saisi le Secrétaire d’Etat à l’Outre-mer Yves JEGO, afin de lui expliquer les difficultés financières que rencontraient des candidats de l’Archipel à des concours nationaux de la fonction publique d’Etat, concernant leur déplacement en Métropole pour passer leur oral. Certains candidats ayant même été contraints de renoncer à cet oral, et par conséquent à abandonner leur chance d’intégrer la fonction publique, faute de moyens pour financer leur déplacement.

Depuis, cette situation s’est reproduite en fin d’année 2009. Une nouvelle fois, des candidats à des concours nationaux de la fonction publique d’État ont subi ce que le Député dénonce être une sélection par l’argent.

Aussi, Annick GIRARDIN a saisi par courrier Marie-Luce PENCHARD le 5 février dernier, pour lui exposer ce problème non-résolu et inacceptable à ses yeux.

Pour tenter de régler enfin cette problématique, et au-delà de la mise en place des mesures proposées par Yves JEGO, le Député propose la création d’un fonds spécifique d’État, géré par la Préfecture. Ce fonds permettrait la prise en charge des frais de déplacement de candidats ne pouvant bénéficier d’aucune autre prise en charge (Projet Initiative Jeune, Prise en charge par une aide du Pôle Emploi, Boursier de l’archipel…).

mom050210.pdf