Quel avenir pour EDC ?

Dans un courrier daté du 30 juillet dernier, le Préfet de l’Archipel informait le Député du versement à la société EDC de la troisième et dernière fraction de l’aide complémentaire annuelle de 300 000 euros qu’Annick GIRARDIN avait obtenue en début d’année 2008 et qui lui avait été confirmée par le Secrétaire d’Etat à l’Outre-mer M. Christian ESTROSI dans un courrier du 28 février 2008.

Si on peut se féliciter que le Gouvernement ait tenu les engagements du ministre ESTROSI, l’Etat a toutefois déclaré ne plus soutenir le fonctionnement des entreprises du secteur pêche et aquaculture. Aussi, Annick GIRARDIN insiste auprès du Préfet pour que soit réalisé avant la fin de l’année 2010 un bilan scientifique et économique de cette activité aquacole afin de déterminer les conditions de la pérennité de cette société, dont chacun connaît l’enjeu économique pour la commune de Miquelon.

Le courrier du Député au Préfet : pref060910.pdf