Conseil de l'Europe : Annick Girardin intervient au nom de la délégation française

Dans le cadre de son mandat auprès de l’Assemblée Parlementaire du Conseil de l’Europe, le Député de Saint-Pierre-et-Miquelon est intervenu ce jour à Strasbourg en séance au nom de la délégation française sur les dérives et conséquences possibles des discours sécuritaires qui ont actuellement cours dans nos démocraties, dans le but de lutter contre la montée de l’extrémisme.

L’extrémisme est effectivement une menace pour la démocratie, mais attention, le « tout sécuritaire » n’est pas obligatoirement la  bonne réponse pour lutter contre ce fléau.

[gv data= »http://www.dailymotion.com/swf/video/xf2ujq?additionalInfos=0″%5D%5B/gv%5D