Filière pêche et aquaculture

sam2080.jpgRencontre avec M. Alain BERGER, Chargé de mission

Lundi 27 juin, Annick GIRARDIN a rencontré M. Alain BERGER, agro-économiste, mandaté par le Premier Ministre, qui a pour mission de faire la synthèse de tous les audits réalisés sur la filière pêche et aquaculture, de rencontrer les professionnels, les institutionnels et les responsables politiques, afin de proposer des mesures réalistes et adaptées à l’Archipel.

Une table ronde, à laquelle participe le Député, a lieu ce jeudi 30 juin dans les locaux de la CACIMA.

  • Les Assises de la filière pêche et produits de la mer

Le 23 juin dernier, Annick GIRARDIN a assisté aux Assises de la filière pêche et produits de la mer qui se tenaient à Paris.

Chaque année ces assises regroupent au sein de débats et ateliers de travail, des institutionnels concernés par ce secteur (ministre, élus, fonctionnaires) et les principaux dirigeants et professionnels de la filière des produits de la mer.

Le Député a donc eu l’occasion d’assister et de participer aux deux premiers débats de la matinée, qui faisaient suite au discours du Ministre de l’Agriculture, de l’Alimentation, de la Pêche, de la Ruralité et de l’Aménagement du territoire, M. Bruno LEMAIRE.

Le sujet des discussions était la compétitivité de la filière autour de deux thèmes :

  • Amont : face à la hausse des prix des matières premières, comment préserver la compétitivité des armements, mareyeurs et transformateurs ?
  • Première mise sur le marché, contractualisation, ventes directes : quel modèle de commercialisation pour un meilleur partage de la valeur ?

Annick GIRARDIN devant prendre son avion de retour sur l’Archipel en début d’après-midi, elle n’a malheureusement pas pu assister aux débats qui ont suivi le déjeuner, mais qui s’annonçaient tout aussi intéressants, puisque le sujet était « Pêche durable : opportunités pour la filière ».

En dehors de la richesse et de la qualité des débats, l’intérêt de ce type d’événement est de rencontrer des personnalités, des décideurs, des entrepreneurs et des professionnels de ce secteur si important pour notre archipel. A l’heure où notre filière pêche connaît une situation très critique, il est utile de regarder ce qui se passe ailleurs et de pouvoir partager avec d’autres acteurs les expériences.