Accord UE/Canada : suivi des négociations et défense des intérêts de l'Archipel

Le Député de l’Archipel qui, dès l’annonce du projet, avait tiré la sonnette d’alarme sur les conséquences néfastes possibles pour Saint-Pierre-et-Miquelon du projet d’accord commercial Union Européenne/Canada, suit toujours de très près l’évolution de ce dossier en liaison avec l’ensemble des autorités nationales et européennes compétentes.

A ce titre, Annick GIRARDIN a reçu la confirmation du Secrétariat Général du Gouvernement que les négociations sont toujours en cours, très actives, mais avec un horizon d’aboutissement qui ne serait plus fin 2012, dans le plus rapide des scénarios, mais certainement au-delà, compte tenu des nombreuses craintes qui demeurent de part et d’autre de l’Atlantique concernant ce projet.

Les autorités françaises continuent en tout état de cause à défendre les enjeux spécifiques liés à Saint Pierre-et-Miquelon, tant auprès des interlocuteurs à Bruxelles qu’auprès des interlocuteurs canadiens.

Retour sur le travail du Député sur ce dossier :