Commission des lois : audition du Minsitre des Outremers

Jeudi 19 juillet, Annick Girardin a été invitée par le président de la Commission des Lois Jean-Jacques URVOAS à l’audition du Ministre des Outremers Victorin LUREL. Au cours de cette audition marathon de 4 heures les parlementaires ont pu interroger le Ministre sur la politique qu’il compte mener pour les Outremers.

Au cours de l’audition, Annick GIRARDIN a pu interpeler le ministre sur trois points importants :

  •  la nécessité d’accompagner le développement économique de l’archipel à travers une réelle remise en route des économies et pas seulement des aides sociales à la survie. Le développement économique doit s’inscrire dans une dynamique régionale pour faciliter le commerce entre les territoires et les pays voisins et pas seulement avec la métropole ou l’Union Européenne qui sont plus éloignés. Un point de vue soutenu et approuvé par d’autres députés présents dans la salle comme Serge LETCHIMY.
  • la différence de traitement entre les DOM et les COM, puisque les ministres précédents ont toujours eu tendance à privilégier les départements d’Outre-Mer par rapport aux collectivités. Le Ministre la répondu qu’il fallait redresser la barre en la matière pour permettre un rééquilibrage de l’attention et de la vigilance sur ces territoires qui sont des territoires responsables et compétents. Victorin LUREL a expliqué que pour lui les collectivités d’Outre-Mer étaient un laboratoire pour les futures réformes institutionnelles.
  • le problème du statut européen de PTOM qui exclut de fait ces territoires des négociations et des accords conclus entre l’Union Européennes et les pays riverains de ces PTOM, alors qu’ils ont toute leur place dans les négociations. Annick GIRARDIN a cité l’exemple de  Saint-Pierre et Miquelon dans les accords de l’Union Européenne avec le Canada. Elle a notamment cité l’Accord de Libre-Echange UE/Canada ou encore l’accord sur le transport aérien actuellement en cours de ratification à l’Assemblée Nationale. Le Ministre des Outremers a répondu qu’il était nécessaire effectivement de faire plus de lobbying auprès des instances européennes pour défendre les PTOM. Il a d’ailleurs entamé cette démarche en allant rencontrer quatre commissaires européens chargés des problématiques touchant les outremers. M. Lurel a conclu son propos en évoquant le prochain forum des PTOM qui se tiendra en septembre au Groënland et y a même invité la Députée à y participer.

L’intervention de la Députée :

Un autre sujet concernant la création d’une délégation aux Outremers à l’Assemblée nationale sur le modèle de celle du Sénat a été abordé, voici les commentaires d’Annick GIRARDIN à ce sujet sur les ondes radio de SPM1ère : [audio:http://annickgirardin.unblog.fr/files/2012/07/RFO_matin230712_AG.mp3%5D