Un représentant du Défenseur des droits bientôt nommé à SPM ?

Le 10 septembre dernier, le Député de l’Archipel saisissait par courrier Dominique BAUDIS, le Défenseur des droits, afin de lui faire part de son indignation concernant la situation de plus en plus alarmante résultant de l’absence de longue date à Saint-Pierre-et-Miquelon d’un représentant local du Médiateur de la République, aujourd’hui appelé Défenseur des droits.

Cette situation est d’autant plus intolérable qu’Annick GIRARDIN a pourtant alerté à de nombreuses reprises le gouvernement précédent, et qu’il paraît clair que la présence locale d’un délégué du Défenseur des droits est encore plus cruciale à Saint-Pierre-et-Miquelon qu’ailleurs, compte tenu de notre éloignement et notre isolement.

Dans un courrier daté du 25 septembre, Dominique BAUDIS avise le Député de l’Archipel qu’il donne les instructions au Directeur général et au Directeur du réseau territorial, afin qu’une nomination intervienne au plus tôt.