Les inquiétudes du secteur BTP

Le 24 septembre dernier, le Président de la FEABT SPM interpellait les parlementaires afin de leur faire part des inquiétudes des entrepreneurs locaux compte tenu du peu de travaux programmés en 2012, du manque de visibilité pour 2013 et des conséquences désastreuses qui s’annoncent pour les entreprises du secteur.

Dans un courrier adressé ce jour à Roger HELENE, Annick GIRARDIN explique qu’elle est bien consciente des difficultés que rencontre le BTP, notamment pour s’être entretenue avec plusieurs chefs d’entreprise, mais aussi pour avoir reçu une délégation d’ouvriers cet été.

Le Député a informé le Président de la FEABTP SPM qu’elle a d’ores et déjà plaidé la cause des entreprises locales auprès du Ministre des Outremers afin de débloquer des crédits d’urgence pour 2012.

Quant à l’année 2013, il est nécessaire que les maîtres d’ouvrage que sont les collectivités et l’Etat se manifestent et fassent connaître leur programmation et leurs projets en terme d’équipements structurants au profit d’un développement économique. Des projets qu’Annick GIRARDIN est bien entendu prête à soutenir auprès des instances parisiennes.