Accord de libre échange UE/Canada : des inquiétudes du côté canadien

L’accord commercial entre l’Europe et le Canada, initié par l’ancien Président Nicolas SARKOZY, alors à la présidence du Conseil Européen, est un traité de libre-échange visant à faciliter les échanges tant au niveau administratif, financier et commercial.

Alors que les négociations sur cet accord sont toujours en cours, certaines inquiétudes se font sentir. Bien qu’à première vue ce projet semble être une véritable opportunité économique pour les pays de l’Union européenne, mais également pour le Canada, le Centre Canadien de Politiques Alternatives (CCPA) a récemment dénoncé quelques failles concernant ce projet, notamment au niveau du secteur de la pêche traditionnelle. Failles, qui pourraient mettre en péril l’avenir de bon nombre d’emplois, mais également dans ce cas, celui de l’industrie de la transformation des produits de la pêche.

Le Député de l’Archipel avait d’ailleurs, dès l’annonce de ce projet d’accord, soulevé de nombreuses inquiétudes relatives à celui-ci et avait donc très rapidement souhaité alarmer le gouvernement sur les risques qu’il comportait, notamment en prenant appui sur son rapport de 2011 concernant les répercussions négatives que pourrait entraîner cet accord commercial pour l’Europe, mais aussi pour la France et plus particulièrement pour Saint-Pierre et Miquelon.

Ce Jeudi 10 Janvier, Annick GIRARDIN était l’invitée du Journal télévisé de SPM 1ère, afin de réagir à la parution du rapport sur la question édité par le CCPA.

Retour sur le travail du Député sur ce dossier :