Défendre l'emploi local : un combat constant pour le Député

A l’heure où le Président HOLLANDE parle de favoriser le retour des ultramarins dans leurs territoires, notamment dans la fonction publique, il demeure des blocages administratifs souvent incompréhensibles, comme le témoigne le cas concret d’un père de famille de l’Archipel :

Suite à un concours administratif de catégorie C qu’il a présenté avec succès, M. Pierre-Yves CASTAING a effectué son stage d’un an en Métropole et a été au final affecté à la Trésorerie de St-Amand Montrond dans le Cher.

Pourtant, dès son succès au concours, Monsieur CASTAING avait manifesté son souhait d’être affecté à la Direction des Finances Publiques de Saint-Pierre (ex Trésor) afin de rester dans l’Archipel auprès de sa femme et de ses deux enfants qu’il a été dans l’obligation de laisser derrière lui pour la durée de sa formation en Métropole.

Or, depuis plus d’un an, M. CASTAING a multiplié – sans succès – les démarches auprès de son administration pour obtenir sa mutation à Saint-Pierre. Des démarches qu’a notamment appuyées le Député aux côtés des syndicats.

Il s’avère pourtant que des postes sont vacants à la Direction des Finances Publiques de Saint-Pierre, comme l’atteste un tableau des effectifs remis au Député après une intervention auprès du Directeur des Finances Publiques locales.

Comme l’indique Annick GIRARDIN dans un deuxième courrier au Ministre de l’Economie et des Finances (Pierre MOSCOVICI), ou encore à la Déléguée interministérielle pour l’égalité des chances des Français d’outre-mer (Sophie ELIZEON), rien ne devrait donc empêcher aujourd’hui le retour de M. CASTAING pour travailler dans l’Archipel et retrouver enfin sa famille.

Le Député ne manquera pas de s’appuyer sur ce cas concret pour sensibiliser Victorin LUREL à cette problématique importante du retour des ultramarins sur leur territoire – et plus particulièrement des Saint-Pierrais et Miquelonnais dans l’Archipel -puisque le cas de M. CASTAING n’est malheureusement pas un cas isolé localement.