La défiscalisation outre-mer en question

Ce mardi 9 avril, le Député a répondu à l’invitation du Ministre Victorin LUREL qui avait convié les parlementaires ultramarins afin d’échanger avec eux sur les différentes pistes de réflexion sur l’avenir de la défiscalisation outre-mer.

La défiscalisation est un outil important pour Saint-Pierre-et-Miquelon, cela reste un puissant levier pour favoriser la mise en place de projets économiques dans l’Archipel.

Lorsque l’on parle défiscalisation, on peut penser évidemment au dossier « grand port », mais aussi à tout ce qui pourrait émerger comme projets économiques autour d’un développement des activités maritimes et des activités de pêche, soit à partir de projets déjà existants ou alors expérimentaux.

Cette réforme sur la défiscalisation sur laquelle travaille le Ministre des Outremers sera proposée au gouvernement, puis ensuite présentée aux deux assemblées. Elle devra bien prendre en compte les spécificités de chaque territoire et être adaptée aux différents besoins des collectivités d’outre-mer. C’est pour cela qu’Annick GIRARDIN souhaitait participer à cette réunion de travail et s’y est impliquée, afin que l’Archipel ne passe pas à côté de cet outil, car la défiscalisation est l’une des clefs de notre développement économique.

  • Le commentaire d’Annick GIRARDIN :
[audio:http://annickgirardin.unblog.fr/files/2013/04/ag.defisc.090413.mp3%5D