L'Assemblée nationale rend hommage à Michel CREPEAU

Ce mardi 4 juin, Annick GIRARDIN a assisté à l’hommage rendu à Michel CREPEAU pour le 40e anniversaire de son élection à l’Assemblée nationale.

Figure emblématique de la Gauche radicale, plusieurs fois ministre, il avait aussi été depuis 1971 un maire très apprécié et très actif dans les domaines de l’environnement et de qualité de vie de la ville de La Rochelle.

Michel CREPEAU s’est effondré dans l’Hémicycle le 23 mars 1999, alors que, depuis le « Perchoir », il tançait le gouvernement JOSPIN qui voulait baisser le taux du Livret A. Il décèdera une semaine plus tard.

Dans un courrier adressé le 1er avril 1999 aux membres du Conseil municipal de La Rochelle et à la Fédération du PRG de Charente Maritime, le Président de la Fédération locale du PRG, Yannick CAMBRAY écrivait : « Son talent oratoire inimitable, sa fidélité, sa fougue, son enthousiasme, la sincérité de ses propos et de ses convictions laissent un grand vide au sein de la « famille » radicale, tant en métropole qu’à Saint-Pierre-et-Miquelon. »

Pour mémoire, en septembre 1984, Michel CREPEAU, alors Ministre du Commerce, de l’Artisanat et du Tourisme était venu en visite officielle dans l’Archipel. Comme une plaque commémorative le rappelle encore aujourd’hui dans l’entrée de la CACIMA,  il avait à cette occasion inauguré le nouveau bâtiment de la Chambre de Commerce de Saint-Pierre.

Hier, à, l’Assemblée, c’est un poignant hommage qui a été rendu à ce combattant du radicalisme par des personnalités politiques venues témoigner de son engagement au service de la Gauche.

Etaient présents :

– le Premier ministre, Jean-Marc AYRAULT
– le Ministre des Affaires étrangères, Laurent FABIUS
– le Président de l’Assemblée nationale, Claude BARTOLONE
– le Garde des Sceaux, Christiane TAUBIRA
– la Ministre PRG du Tourisme et de l’artisanat, Sylvia PINEL
– le Président du PRG (son ami), Jean-Michel BAYLET
– le Sénateur Jean-Vincent PLACE (ex-collaborateur du Député-Maire CREPEAU)
Tous les députés Radicaux de Gauche, dont Annick GIRARDIN et une délégation d’élus de La Rochelle