Revalorisation exceptionnelle des retraites dans l'Archipel : dernière ligne droite !

Après mes interpellations répétées auprès du Ministre des Outre-Mer dans le cadre des travaux à l’Assemblée nationale sur le budget 2014 de l’Etat, mais aussi auprès du cabinet de la Ministre des Affaires sociales et de la santé, j’ai eu la confirmation que l’arrêté de revalorisation spécifique des retraites à Saint-Pierre-et-Miquelon,  promis avec effet rétroactif au 1er avril 2013 par Victorin LUREL lors de son déplacement dans l’Archipel, a enfin été validé en interne par tous les ministères concernés.

Le Conseil d’administration de la CPS qui a été saisi pour avis par le Ministère des Affaires sociales et de la santé, a donné la semaine dernière son accord et la Caisse attend maintenant la parution officielle de l’arrêté pour procéder au paiement et pour que les retraités de l’Archipel puissent enfin bénéficier de cette revalorisation tant attendue, avec application rétroactive de surcroît.

S’agissant de la loi de réforme des retraites au niveau national, avec mes collègues du groupe RRDP, nous avons récolté le fruit de notre travail en profondeur sur ce texte, et notamment de notre opposition au report de la revalorisation annuelle des retraites – en métropole comme à Saint-Pierre-et-Miquelon, du 1er avril au 1er octobre.

Ainsi, nous avons obtenu, après arbitrage du Premier Ministre Jean-Marc AYRAULT, qu’il n’y aura pas simplement une, mais deux revalorisations des retraites en 2014, la première le 1er avril comme de coutume, et une deuxième, supplémentaire, le 1er octobre !

Avec une revalorisation spécifique et rétroactive cette année, puis deux augmentations supplémentaires déjà inscrites dans la loi pour 2014, c’est une grande avancée pour le pouvoir d’achat des retraités, et tout particulièrement de ceux aux revenus les plus modestes.