Annick GIRARDIN annonce son suppléant pour la prochaine élection législative partielle de juin prochain

Annick GIRARDIN l’avait annoncé lors de son passage au journal télévisé de SPM 1ère le 22 avril dernier : il y aura une élection législative partielle en juin prochain.

En effet, Annick GIRARDIN étant nommée Secrétaire d’Etat au Développement et à la Francophonie depuis le 9 avril, sa suppléante, Catherine PEN, aurait dû prendre sa suite à l’Assemblée nationale à partir du 10 mai prochain. Or, Catherine PEN a d’ores et déjà fait savoir qu’elle sera dans l’incapacité de prendre le relai de l’actuel député au palais Bourbon.

  • Le mot de Catherine PEN :

Aujourd’hui, alors qu’Annick GIRARDIN est entrée dans le Gouvernement de Manuel VALLS, je ressens une grande fierté, comme j’imagine tous les natifs de Saint Pierre-et-Miquelon : c’est une chance et un honneur pour notre archipel ! J’aurais aimé pouvoir assumer le rôle inhérent au choix d’être sa suppléante en 2007 et renouvelé en 2012, mais ce qui était possible à l’époque ne l’est  plus !

Aux félicitations que je lui ai adressées à l’annonce de sa nomination, j’ai dû dans le même temps lui faire part de mon impossibilité de devenir la nouvelle députée de l’Archipel, ceci pour des raisons personnelles.

Depuis les premiers temps où j’ai  accompagné Annick GIRARDIN, et jusqu’à ce jour, je continue d’admirer sa force de conviction, sa puissance de travail, les idées progressistes qu’elle continue de défendre, sa détermination à faire avancer les dossiers pour lesquels elle s’est battue et continuera de se battre.

Les Ministères du Développement et la Francophonie dont elle a la charge, auront tout à gagner grâce à l’âpreté et l’efficacité qui caractérisent le travail d’Annick. Et notre archipel, qu’elle n’oubliera pas, soyons-en sûrs, pourra compter sur son soutien, tout comme elle pourra compter sur le nôtre.

C’est pour cela qu’ aujourd’hui, malgré mon désistement, je voudrais à nouveau lui apporter toute ma reconnaissance pour ce que nous avons construit, avec elle et son mouvement, et lui témoigner du fait que je continuerai au mieux de mes possibilités, à lui apporter soutien et encouragement.

Vendredi 25 avril, Annick GIRARDIN a confirmé sur les ondes de SPM 1ère sa décision de se représenter devant les électeurs en juin, avec un nouveau suppléant en la personne de Stéphane CLAIREAUX, son attaché parlementaire depuis 2007. Si les Saint-Pierrais et Miquelonnais renouvelaient leur confiance à Annick GIRARDIN, ce serait alors son suppléant qui siègerait en son nom à l’Assemblée nationale, pour le temps qu’elle sera au Gouvernement.

  • portrait.SC copieLe sujet de SPM 1ère la radio présentant le parcours de Stéphane CLAIREAUX :