Conférence ID4D de l'AFD « Les jeunes en Afrique : peut-on répondre à leurs attentes ? »

Annick Girardin a introduit hier cette conférence de l’AFD, à l’invitation d’Anne Paugam, directrice générale.

L’Afrique possède la population la plus jeune du monde : plus de la moitié des Africains ont moins de 25 ans. Ces jeunes, de plus en plus nombreux et de mieux en mieux formés, portent l’avenir du continent, ses opportunités comme ses défis.

Parmi ceux-ci figure un enjeu de taille : pouvoir offrir à ces jeunes un emploi. Chaque année plus de 11 millions de jeunes font leur entrée sur le marché du travail en Afrique subsaharienne et au cours des dix années à venir, il faudra créer 25 millions d’emplois pour seulement maintenir les taux de chômage actuels, déjà très élevés, en zone Afrique du Nord et Moyen Orient. Cependant, comme l’ont montré les événements du Printemps arabe et plus récemment le Burkina Faso, les revendications des jeunes ne semblent pas s’arrêter à la question de l’insertion professionnelle : ils souhaitent aussi être pleinement acteurs de la vie de leur pays.

Quelles sont les aspirations des jeunes africains ? Leur donne-t-on les moyens d’être acteurs du développement de leur pays ? Quels rôles pour les gouvernements et les partenaires internationaux afin d’appuyer les jeunes à relever les défis de l’Afrique ?

Trois jeunes,

  • Yaovi Abla, présidente de l’Union des Agriculteurs de la région des plateaux, Togo,
  • Aminata Diallo Thior, député à l’Assemblée nationale et présidente du réseau des parlementaires pour la protection des enfants contre les violences et les abus, Sénégal,
  • Ismahène Lekhlifi, secrétaire générale  de l’association Bel Horizon d’Oran, Algérie,

issus des mondes rural, politique et associatif ont partagé leurs expériences et leurs recommandations pour répondre à ce « défi jeunes » face à deux spécialistes de la question,

  • Mamadou Touré, conseiller technique chargé de la jeunesse et des sports du Président Ouattara, Côte d’Ivoire,
  • Valérie Huguenin, responsable adjointe de la division des partenariats avec les ONG à l’Agence Française de Développement.

Le débat ci-dessous. :