Signature d’une nouvelle convention avec Bpifrance, permettant de mieux accompagner les entreprises ultramarines

J’ai signé aujourd’hui avec Anne Guérin, Directrice Directrice exécutive en charge du financement et du réseau chez Bpifrance, une nouvelle convention de partenariat visant à faire évoluer les dispositions du Prêt de développement outre-mer, déjà distribué par le réseau de Bpifrance dans les territoires ultramarins. Cela va permettre de mieux soutenir la croissance des petites et moyennes entreprises, en ouvrant ce dispositif aux entreprises de moins de 3 ans, dans les Départements et régions d’outre-mer (Martinique, Guyane, Guadeloupe, La Réunion et Mayotte), mais également aux entreprises situées dans les Collectivités d’outre-mer (Polynésie française, Saint-Martin, Saint-Barthélemy, Wallis-et-Futuna) et en Nouvelle-Calédonie. Et bien entendu, à Saint-Pierre-et-Miquelon également ! Inscrit dans le Livre bleu outre-mer, l’accompagnement des petites et moyennes entreprises est un levier fondamentale pour le développement des territoires.

Ce prêt répond à une demande des entreprises ultramarins d’obtenir :

 –  un outil de financement de leurs dépenses matérielles et immatérielles (prospection, études, formation, recherche…)

 ⁃  un accompagnement pour le financement de leurs besoins en fonds de roulement.

 ⁃  une aide pour couvrir les besoins de trésorerie liés au décalage de versement du crédit d’impôt en faveur des investissements productifs outre-mer (CI IP OM).

Ce prêt sera distribué à partir du mois de juillet par le réseau de Bpifrance dans les DROM, COM et en Nouvelle-Calédonie.

En résumé, un sacré coup de boost pour notre économie !

Découvrez le communiqué de presse diffusé à cette occasion : CP – Le ministère des outre-mer et Bpifrance renforcent leur partenariat