La prime pour les familles modestes : la prime de 150 euros est applicable dans l'Archipel

Le travail et la persévérance portent souvent leurs fruits.

C’est la conviction d’Annick GIRARDIN, et en voici une nouvelle démonstration :

Après l’exonération des heures supplémentaires, la prime à la cuve versée par l’Etat, le cumul emploi/retraite, la revalorisation des pensions de réversion ou encore, plus récemment, la prime de 100 euros pour les plus bas salaires (RSTA), nous venons d’avoir confirmation que la prime de 150 euros pour les familles modestes annoncée en février dernier, sera elle aussi applicable dans l’Archipel.

Cette prime qui entre dans le cadre du Plan de Relance, est destinée aux familles modestes ayant des enfants scolarisés de plus de six ans et rentrant déjà dans les critères de l’Allocation de Rentrée Scolaire (ARS). Elle ne sera versée qu’une fois. Selon la CPS, cette aide concernerait environs 175 familles dans l’Archipel (base 2008).
En effet, suite à l’intervention du Député auprès des services ministériels, le décret mettant en place cette prime prévoit de façon explicite son applicabilité dans l’Archipel et son versement par la CPS.

Une aide non négligeable pour le pouvoir d’achat des foyers de l’Archipel.

Le décret