Le Conseil des élus saisit la Secrétaire d'Etat à l'Outre-mer

Suite au mouvement de grogne des acteurs économiques de la fin de semaine dernière concernant la desserte maritime internationale en fret, le Conseil des élus a saisit la Secrétaire d’Etat à l’Outre-mer.

Dans ce courrier, les élus de l’Archipel refusent de répondre à l’invitation de Marie-Luce PENCHARD de se rendre à Paris avec une délégation des acteurs économiques afin de siéger à une table ronde sur la desserte.
Ceux-ci estiment que Paris n’a pas pris la réelle mesure de la problématique du transport maritime et que ce dossier doit en priorité être travaillé localement avec l’ensemble des partenaires.
C’est pourquoi le Conseil des élus demande à la Secrétaire d’Etat à l’Outre-mer la nomination d’un négociateur neutre, extérieur à l’Archipel, afin de déterminer, avec les représentants locaux, les évolutions possibles de ce service public pour que la population puisse enfin bénéficier d’une desserte maritime adaptée, fiable et pérenne et que nos îles ne subissent pas une nouvelle augmentation du coût de la vie.

Dans un second temps, les élus demandent à ce qu’une délégation inter-ministérielle soit diligentée et puisse se rendre dans l’Archipel à l’issue de la mission du négociateur, afin d’appréhender dans leur globalité les problématiques du territoire.

Le courrier des élus :  seomelus080909.pdf