Accords de libre échange entre l'Union Européenne avec des pays tiers : les inquiétudes du député

Hier, mercredi 5 mai, le Député est intervenu dans l’hémicycle au cours de la séance des questions au gouvernement afin d’interpeller le Ministre des affaires européennes – en soutien à la démarche entreprise par la Délégation socialiste française au Parlement européen – quant aux conséquences potentiellement désastreuses qu’aurait l’accord de libre échange Union Européenne-Colombie/Pérou sur les filières emblématiques des régions françaises d’Outre-Mer (notamment Antilles-Guyane) que sont la banane, le sucre et le rhum.

Il est en effet impératif que le gouvernement français agisse en urgence avant la signature de cet accord, afin d’obtenir de la Commission européenne de renégocier certains termes et ainsi de protéger davantage l’économie et les emplois dans ces régions de France et, par extension, d’Europe.

Annick GIRARDIN a profité de ce temps de parole pour exprimer les mêmes inquiétudes quant à l’accord de libre échange que doit signer l’Union Européenne avec le Canada.
En effet, alors que depuis plusieurs années maintenant l’Archipel tente de s’imposer en tant que tête de pont de l’Europe en Amérique du Nord afin d’inciter les exportateurs nord-américains à faire transiter ou transformer localement leurs marchandises destinées au marché européen, il serait désastreux pour notre collectivité que l’Union Européenne accorde au Canada des facilités qui permettraient à ses exportateurs d’éviter le passage par la « case » Saint-Pierre-et-Miquelon.

La question d’Annick GIRARDIN

[gv data= »http://www.dailymotion.com/swf/video/xd775i »%5D%5B/gv%5D

C’est le Ministre de l’Outre-mer Marie-Luce PENCHARD qui a répondu au nom du gouvernement

[gv data= »http://www.dailymotion.com/swf/video/xd776t »%5D%5B/gv%5D

La réaction d’Annick GIRARDIN aux propos de Marie-Luce PENCHARD au journal radio de RFO SPM

[audio:http://annickgirardin.unblog.fr/files/2010/05/agrforadio060510.mp3%5D

Rappelons qu’en Février dernier, Annick GIRARDIN et son collègue Hervé GAYMARD avaient présenté devant la Commission des affaires européennes de l’Assemblée leur rapport de mission sur l’avenir des relations entre l’Union Européenne et les PTOM et avaient notamment fait adopter à cette occasion à l’unanimité une résolution spécifique à Saint-Pierre-et-Miquelon demandant au gouvernement de veiller à ce que les intérêts de l’Archipel soient préservés dans le futur accord de libre échange entre l’Europe et le Canada.

Pour mémoire, les différentes interventions du député à ce sujet depuis juillet 2009 :