Assemblée Parlementaire du Conseil de l'Europe : une première session pour le Député de l'Archipel

agapce230610.jpgCette première session au Conseil de l’Europe aura été pour moi une nouvelle occasion  de m’impliquer encore un peu plus et à un niveau supérieur, en faveur des causes qui m’ont toujours passionnées : la défense des droits de l’homme et du citoyen et la promotion de la démocratie comme modèle de gouvernance en Europe.
Certains pourraient penser que cela m’éloigne des préoccupations de l’Archipel, mais pas vraiment… la crise de la démocratie est présente partout, chez nous aussi malheureusement.

Les 47 pays représentés ici par des délégations de parlementaires proposent, débattent et votent notamment des résolutions adressées à tous les pays membres, à leur Parlement et leur gouvernement respectifs. Ceci, sur la lutte contre le terrorisme, l’extrémisme politique, les violences et les discriminations sous toutes leurs formes. Il s’agit aussi de traiter de la liberté de la presse, de la cohésion sociale, de la mondialisation et des conséquences de la crise financière …
Nous avons pour ambition d’humaniser et démocratiser le processus de mondialisation en veillant plus spécialement aux droits des femmes et des plus défavorisés, aux droits sociaux, aux impératifs écologiques et à la prééminence du droit.

Participer à la défense des droits  de 800 millions d’européens et pour moi un grand honneur, mais j’en oublie pas mon archipel pour autant, car c’est aussi pour moi l’occasion de faire connaître et de promouvoir les territoires d’outre-mer et plus particulièrement le mien.
Avec la délégation Canadienne présente comme observateur, j’ai déjà évoqué l’Archipel et je poursuivrai mes échanges et mes travaux sous l’angle : aucun pays ne devrait pouvoir réduire son voisin à une dépendance (plus ou moins totale), quel que soit le rapport de force (étendu, population…). Il devrait exister une obligation de partage des ressources et un devoir d’assistance. C’est sans doute par ce biais que je vais pouvoir, ici à Strasbourg, au Conseil de l’Europe, évoquer Saint-Pierre et Miquelon. Mais il y a aussi toujours un grand bénéfice à créer des réseaux et des liens avec des parlementaires de 47 pays, voire même de mieux connaître mes propres collègues.
Ainsi, le Président de UBIFRANCE (Agence Française pour le développement international des entreprises), Alain COUSIN, Député de la Manche, évoquait avec moi la possibilité d’accueillir les entreprises de Saint-Pierre et Miquelon qui veulent exporter ou travailler avec le Canada. Trois bureaux UBIFRANCE sont présents sur le territoire canadien : à Toronto, Montréal  et Vancouver. Ce sont là de nouvelles opportunités qui s’ouvrent et que je dois saisir pour mieux servir l’Archipel.

Ce fut une semaine bien chargée entre réunions de groupe, réunions de commission, séances plénières et obligations protocolaires.
Deux regrets cependant : celui de ne pas avoir pu participer aux débats sur la réforme des retraites à l’Assemblée nationale durant cette semaine, mais aussi celui de n’avoir pu manifester auprès des grévistes et retraités de Saint-Pierre et Miquelon pour défendre – encore une fois – la cause des retraites du privé et de l’ENIM, et obtenir des réponses sur le coût de la vie à Saint-Pierre et Miquelon. Il est grand temps que l’Observatoire des prix produise enfin ses travaux sur la « vérité des prix », afin que ses conclusions puissent venir éclairer les futures stratégies sociales et économiques à mettre en place.
Deux regrets donc, mais je n’ai malheureusement pas le don d’ubiquité.

Tous les rapports étudiés et votés cette semaine au Conseil de l’Europe étaient d’une grande importance et extrêmement intéressants. Je vous en conseille cependant un : celui intitulé « La gestion de la pandémie H1N1: nécessité de plus de transparence ». Une vaste escroquerie internationale !
Annick GIRARDIN

Plus d’informations…

  • L’intervention d’Annick GIRARDIN le 23/06/2010

[gv data= »http://www.dailymotion.com/swf/video/xduqgb »%5D%5B/gv%5D

  • Le reportage de RFO sur la première parlementaire de l’Outre-mer à siéger à l’APCE

[gv data= »http://www.dailymotion.com/swf/video/xduqby »%5D%5B/gv%5D

  • Reportage radio (RFO)
[audio:http://annickgirardin.unblog.fr/files/2010/06/rfo250610ag.mp3%5D