Proposition de loi "fracturation hydraulique" : confirmation du rejet du texte

Comme prévu et annoncé dans le précédent article sur ce dossier, la proposition de loi « fracturation hydraulique » a été sommairement balayée aujourd’hui à l’Assemblée Nationale.

Comme il est désormais de coutume sur de tels textes, devant l’absentéisme massif des députés de la majorité, le Gouvernement a tout simplement indiqué son rejet du texte et a interdit tout vote sur les amendements, renvoyant le tout à un rejet en bloc qui sera entériné lors d’un scrutin solennel la semaine prochaine, lorsque les députés de la majorité seront présents pour voter.

Dans la continuité du travail entamé sur ce texte depuis le mois d’avril 2011, le Député de l’Archipel veillera à ce que toute proposition future sur ce dossier tienne pleinement compte des spécificités de l’Outre-Mer et de l’Archipel.