Financement de la Maison Territoriale de l'Autonomie (MTA) : la participation de l'Etat se précise…

Comme exposé dans l’article du 30 octobre dernier, si la « Maison de la solidarité » a bien ouvert ses portes pour la prise en charge de la dépendance des personnes âgées, il subsistait cependant des blocages au niveau ministériel concernant la participation de l’Etat dans le financement de la « Maison Territoriale de l’Autonomie » qui elle, doit prendre en charge le volet « handicap ».

Rappelons que suite à la fermeture par l’Etat en 2008 de la COTOREP de Saint-Pierre-et-Miquelon, il n’y a plus de structure compétente pour le traitement et le suivi des dossiers “handicap” dans l’Archipel, ce qui est bien entendu inadmissible.

Le 20 octobre dernier, Annick GIRARDIN a rencontré M. LAGARDE, le Directeur de Cabinet du Ministre des Solidarités et de la Cohésion sociale afin de faire le point sur la situation et tenter de faire avancer ce dossier important.

A l’issue de son entretien avec le Député, M. LAGARDE avait annoncé que la participation de l’Etat serait plus avantageuse que les 10 000 euros de contribution au fonctionnement de la MTA prévue dans l’accord initial avec la Collectivité et qu’il le lui confirmerait ultérieurement.

C’est aujourd’hui chose faite puisque dans un courrier électronique daté du 17 novembre, le Cabinet de Mme BACHELOT confirme à Annick GIRARDIN que la subvention de la Direction Générale de la Cohésion Sociale sera de 40.000 €, auxquels s’ajouteront 20.000 € de la Caisse Nationale de Solidarité pour l’Autonomie, dans le cadre de la convention qu’elle passera avec la Collectivité territoriale, soit un total de 60.000 €, tel que sollicité.

  • Les commentaires du Député sur les ondes radio de SPM 1ère :
[audio:http://annickgirardin.unblog.fr/files/2011/11/rfomidi221111ag.mp3%5D