À Saint-Malo pour Etonnants Voyageurs

La secrétaire d’État est depuis hier à Saint Malo pour célébrer les 25 ans du Festival du livre et du film « Étonnants Voyageurs ». Ce festival, qui a des déclinaisons dans de nombreux pays du Sud, est un rendez-vous incontournable pour débattre, lire et rencontrer des écrivains du monde entier.

 

Accueillie par le préfet de l’Ille-et-Vilaine, Annick Girardin a assistée dès son arrivée, à une table ronde où des artistes ayant écrit sur Saint-Pierre et Miquelon, Nadia Gally, Jean-Marie Pen, Alexis Gloaguen et Loïc Josse,  échangeaient leur expérience insulaire sur l’Archipel. La secrétaire d’État à la Francophonie a été reçue par le Délégué général du Québec en France, à la Maison du Québec, legs de la Ville de Saint-Malo à la province fondée par Jacques Cartier. Dans son allocution, elle a rappelé son engagement, très tôt, pour le renforcement de la relation franco-québécoise, avec sa participation en 1984 avec 599 autres jeunes, à la traversée de l’Atlantique pour les 450 ans de l’expédition de Jacques Cartier

Le dimanche 24 mai, Annick Girardin a ouvert la matinée francophonie du festival Etonnants Voyageurs et a pris part à une rencontre littéraire avec des auteurs de pays francophones où elle a rappelé que les livres, expressions de la diversité culturelle, sont un aspect concret de la francophonie. Reçue par le Maire de Saint-Malo à l’Hôtel de Ville dans l’enceinte fortifiée, elle a rappelé la place qu’a tenu « la capitale des Mers » et qu’elle continue aujourd’hui de tenir dans le monde francophone, grâce à ce Festival.

En début d’après-midi, la secrétaire d’État chargée du Développement a remis le Prix « Littérature-Monde » du festival Étonnants Voyageurs et de l’Agence Française de Développement à Simone Schwartz-Bar auteur de  « L’Ancêtre en Solitude » ainsi qu’a Phillip Meyer pour son ouvrage traduit, « Le Fils ». Pour Annick Girardin, diffuser la francophonie par la littérature, c’est œuvrer pour le développement. C’est aussi cette vision qu’elle a partagé avec l’équipe de l’Alliance Française de Saint-Malo, première antenne de l’organisation qu’elle visitait en France.

Elle s’est enfin rendu au Musée des Terre-Neuvas où le Président d’honneur Lionel Martin lui a fait visité ce musée qui retrace l’histoire de la Grande pèche.