Journée Mondiale des Océans

À eux seuls, les outre-mer représentent 97% de la superficie des eaux maritimes françaises. Avec 11 millions de km² de zone économique exclusive (ZEE), les territoires ultramarins permettent à la #France d’être la 2e puissance maritime mondiale.

L’océan représente également un puissant levier de développement économique : il engendre 70 milliards d’euros de chiffre d’affaire par an et constitue 310 000 emplois.

C’est aussi un espace de souveraineté qu’il faut défendre. Je remercie ici l’action de l’armée française qui œuvre au quotidien pour protéger nos espaces maritimes.

Toutefois, comme toute ressource naturelle, l’océan n’est pas inépuisable. En poursuivant son exploitation de manière inconsidérée, nous exposons nos générations et les générations futures à des risques incalculables. Mon objectif : le développement d’une économie bleue durable et responsable.

Chaque année, 12,7 millions de tonnes de plastique finissent au fond des eaux. Nos océans et la biodiversité marine qu’ils abritent doivent être protégés et préservés. C’est l’un des enjeux de la Trajectoire Outre-mer 5.0 et c’est également celui de la loi anti-gaspillage portée par ma collègue Brune Poirson.

Aujourd’hui, nous avons encore le choix. Demain, nous ne l’aurons plus.

Photo : P. CARRERE