Le contrat de développement et de transformation de Saint-Pierre-et-Miquelon vient d’être signé en présence du Président de la République et du Premier ministre !

Comme évoqué dans mon article précédent, ce lundi 8 juillet, le Président de la République, le Premier ministre et sept autres de mes collègues ministres étaient réunis au ministère des outre-mer pour signer les premiers contrats de convergence et de transformation, ainsi que le contrat de développement de transformation de SPM, aux côtés de l’ensemble des présidents de Collectivités d’outre-mer.

Ce document est le fruit d’un travail important et d’une forte ambition pour notre Archipel dans l’ensemble des domaines de développement de nos îles.

Jamais aucun gouvernement n’avait mobilisé autant en faveur du développement de Saint-Pierre-et-Miquelon : au total l’investissement de l’État représente 19 millions d’euros, sur 38 millions d’euros au total sur 4 ans, sans compter les autres interventions financières déjà engagées par l’État tels que les soutiens à l’agriculture à la pêche, modernisation de l’aéroport, maintien de la ligne directe, réalisations du quai de croisière, soutien massif aux associations.

Sur la période 2015-2018, le contrat représentait 22 millions, autrement dit les crédits engagés par l’État pour la période 2019-2022 ont été quasiment doublés pour notre Archipel !

Côté État, le ministère des outre-mer s’engage à hauteur de 9,5 millions d’euros, le ministère des Transports à hauteur de 6,5 millions, le ministère du Travail à hauteur de 2 millions d’euros et l’Agence Nationale du Sport à hauteur de 500 000 euros et l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME) à hauteur de 400 000 euros.

L’ensemble des crédits mobilisés par l’État et la Collectivité Territoriale de SPM appuient 5 grands volets négociés entre les deux parties, à savoir :

  1. Cohésion des territoires
  2. Mobilité multimodale
  3. Territoires Résilients
  4. Territoires d’innovation et de rayonnement
  5. Cohésion sociale et employabilité

Avec la Collectivité, nous établirons un premier bilan à mi-parcours, en 2021, puisque ce contrat de développement et de transformation nous engage : c’est une ambition, mais aussi une obligation de résultats !

Pour plus de précisions, consultez le dossier de presse diffusé à cette occasion : https://bit.ly/2Xz2YCm

IMG_5508