Ma lettre aux étudiants ultramarins en mobilité dans l’hexagone

INBOX-35112

Paris, le 2 mai 2020

la ministre

 

 

          Chères étudiantes, chers étudiants,

Vous prévoyez de rentrer prochainement chez vous, dans vos territoires. Comme vous le savez, afin de protéger au mieux nos territoires de la pandémie de COVID-19, nous avons décidé d’y limiter fortement les arrivées de personnes et cette stratégie s’avère efficace.

Je mesure le sacrifice que représenterait pour vous un éloignement prolongé de vos familles et de vos proches. C’est pour cela que le président de la République a décidé d’organiser votre retour mais sous des conditions strictes qui protègent nos territoires.

Votre décision de rentrer doit d’abord être prise en toute responsabilité, au regard de vos conditions d’examens universitaires. Il vous revient de vérifier très précisément les dates et les modalités d’examen fixées par votre établissement et de vous assurer qu’un retour anticipé sur votre territoire n’obérera pas vos chances de succès à ces examens.

 Si vous faîtes le choix de rentrer chez vous, vous devrez vous soumettre aux conditions d’accès qui, dans la situation épidémique actuelle, imposent le respect d’une quatorzaine stricte dans des centres dédiés mis en place par les autorités. Concrètement, cela implique que vous vous engagiez à passer 14 jours isolés dans un site identifié et à être testés.

 En fonction des destinations et des dates de retour disponibles, vous serez affectés dans une structure dédiée de quatorzaine, soit en région parisienne avant votre départ, soit dans votre territoire directement à la sortie de l’avion. Ce choix d’affectation vous sera transmis ultérieurement, ainsi qu’une attestation de déplacement pour que vous puissiez rejoindre soit directement l’aéroport, soit le centre de quatorzaine en Ile de France.

Si vous êtes bénéficiaires du programme « passeport pour la mobilité études » de LADOM, votre billet d’avion sera financé en tout ou partie dans les conditions habituelles de prise en charge des billets retours, du programme. Dans tous les autres cas, le voyage sera naturellement à votre charge.

Vous trouverez en cliquant ici, une fiche d’information pour vous accompagner dans cette crise ainsi qu’une liste d’associations mobilisées pour aider tous les étudiants au quotidien.

Je mesure les contraintes qui vont peser sur les étudiants souhaitant revenir, mais vous comprenez que c’est à ce prix que nos territoires pourront surmonter cette crise sanitaire.

signature MOM